La société British Condoms annonce la commercialisation d'un anneau pénien permettant d'obtenir des statistiques sur son activité sexuelle via son smartphone.

Mesurer ses performances grâce à des applications
Mesurer ses performances grâce à des applications © Getty / Westend61

I-Con est un objet connecté tellement stupide qu'il s'agit sans doute d’une blague

C’est une sorte d’anneau pénien qui se porte sur ou sous le préservatif, on sait pas très bien. A en croire le fabricant, il permettra à son heureux propriétaires de disposer de statistiques sur la fréquence et l’intensité de ses coups de reins virils, sur les calories qu’il a dépensées et sur ses positions sexuelles favorites.

A en croire certains médias, cet anneau serait capable de détecter instantanément les maladies sexuellement transmissibles, ce qui est tout simplement impossible.

Les nombreux journalistes qui ont relayé cette information ne disposaient que de la photo de l’emballage et non celle du produit, dont la date de commercialisation n’est pas encore fixée, et, d’un court descriptif sur le site du fabricant. Tout cela évoque irrésistiblement le merveilleux canular Pusshy : premier tampon hygiénique connecté, dont la présentation sur Youtube est une des vidéos les plus hilarantes de 2015

https://www.youtube.com/watch?v=3qdIrK7WokI

Donc, soit I.con est un nouvel avatar des dérives du i-fitness, soit, et c’est plus probable, la société British Condoms a tenté de se faire un coup de pub avec un canular, et c’est parfaitement réussi, à en juger par le buzz autour du produit qui porte si bien son nom.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.