De prestigieuses revues médicales scientifiques s'opposent violemment sur l'efficacité et la tolérance des statines.

Statines
Statines © Getty / BSIP

Les statines, médicaments destinés à faire baisser le cholestérol, sont au centre d’une violente polémique qui oppose trois prestigieuses revues médicales.

L'origine du conflit remonte aux années 2012 et 2013 avec la publication par le British Medical Journal et le JAMA d’articles qui mettent en cause l’efficacité et la sécurité des statines.

D’après ces deux publications, ces médicaments n’ont pas d’intérêt pour traiter l’excès de cholestérol chez les sujets en bonne santé alors qu'elles provoquent des effets indésirables chez une personne sur cinq.

En réponse, un article du Lancet, publié le 8 septembre 2016, attaque violemment ces allégations. Pour ses auteurs, les effets secondaires des statines ne concernent qu’une personne sur 500 et non une sur 5. Ils vont jusqu’à demander aux revues ayant publié les articles alarmistes de les rétracter !

Cette différence d'appréciation importante des effets indésirables pourrait s'expliquer par les conflits d'intérêt des auteurs du Lancet, largement liés aux fabricants, mais aussi sur la comparaison de chiffres issus d'études dont les protocoles sont très différents.

Pour en savoir plus et accéder aux références des articles : une analyse détaillée de Jean-Philippe Rivière.

Au sujet de l'efficacité des statines sur la prévention des maladies cardiovasculaire, lire cet article sur la Saga du cholestérol (émission du 22 février 2013 qui reste d'actualité)

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.