La taille des humains augmente à chaque génération. C’est un phénomène mondial d’une ampleur impressionnante puisque cette augmentation est de l’ordre de 10 cm pour le XXe siècle.

Adulte, sera-t-il plus grand que son grand-père ?
Adulte, sera-t-il plus grand que son grand-père ? © Getty / Charriau Pierre

Cette augmentation de taille s'observe à l’échelle des nations, puisque la taille moyenne dans les pays riches est supérieure à celle de pays pauvres, mais aussi à l’échelle individuelle : dans tous les pays, les enfants de riches sont plus grands que les enfants de pauvres. Les études historiques montrent que l’augmentation de taille démarre avec le développement économique et ralentit lorsque la pauvreté devient rare. En France, l’augmentation de taille a fortement ralenti depuis 20 ans, alors qu’elle a dépassé un millimètre par an pendant "les trente glorieuses".

La taille à la naissance varie peu. Les enfants grandissent plus vite et plus tôt. Ce sont surtout les jambes qui sont plus longues en fin de croissance, et non le torse.

Malgré ces observations, les courbes destinées à suivre la croissance des enfants dans les carnets de santé n’ont pas été mises à jour depuis 40 ans. La taille moyenne des garçons à l’âge de 18 ans est restée figée à 174 cm, c’est à dire celle qui a été mesurée dans les années 70. Actuellement, elle se situe plutôt à 178cm.

D’après une publication de l’INSERM, cette absence de mise à jour résulte de la crainte d’inquiéter inutilement les parents. La décision est dans les mains de Santé Publique France, agence qui ne semble pas pressée de mettre à jour les carnets de santé actuels.

Pour en savoir plus

La publication scientifique dans PLoS1

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.