Chaque solstice d'hiver est l'occasion de célébrer la journée de l'orgasme, mais aussi de s'interroger sur son rôle évolutif

Chaque solstice d'hiver est l'occasion de célébrer la journée de l'orgasme
Chaque solstice d'hiver est l'occasion de célébrer la journée de l'orgasme © Getty / Jonathan Knowles

La journée mondiale de l'orgasme a été créée en 2006 par deux pacifistes, Donna Sheehan et Paul Reffell. L'objectif était de conjuguer, lors de chaque solstice d'hiver "un nombre élevé de pensées positives liées à un plaisir sexuel quasi simultané pour modifier le champ d'énergie de la Terre et réduire, en conséquence, les niveaux dangereux d'agression et de violence actuelle".

À cette occasion, le Dr Dupagne commente des publications scientifiques reprises dans la presse grand-public. Ces articles s'intéressent à la fonction de l'orgasme, analysée sous un angle évolutif. Curieusement, seul l'orgasme féminin est questionné, celui du mâle étant considéré comme indispensable à la reproduction.

Références citées

Pavlicev M, Wagner G, 2016. The evolutionary origin of female orgasm. J. Exp. Zool. (Mol. Dev. Evol.) 00B:1–12.

Fleischmann D. An evolutionary behaviorist perspective on orgasm. Socioaffective Neuroscience Psychology 2016, 6: 32130

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.