Aujourd’hui, un petit bout de désert au programme du festival Sin Fronteras, le week-end dernier au Cabaret Sauvage. La salle parisienne a programmé une nuit touareg, consacrée aux musiciens qui ont créé une forme de blues au beau milieu des dunes du Sahara. Paul Chaufour nous plonge dans ce monde où plus encore qu’ailleurs, la musique est une arme politique et une voix pour les peuples opprimés.

Les musiciens de Tamikrest ont sorti leur deuxième album intitulé "Toumastin".

Le festival Sin Fronteras accueillera Spanish Harlem Orchestra dimanche prochain.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.