Musique triste (what a sad music...)
Musique triste (what a sad music...) © CC BY-SA 2.0 / ksyz

Et si l'évolution de la musique populaire ces cinquante dernières années nous en apprenait un peu plus sur notre société... Il se pourrait que ce fût le cas. Et ce n'est pas forcément joli-joli.

Le magazine Scientific American se fait l'écho de travaux américains, publiés dans le pénultième numéro de la revue Psychology of Aesthetics, Creativity and the Arts . Selon cette étude, les tubes américains sont beaucoup plus sombres et déprimants que dans les années 1960. Un constat qui repose sur la proportion de chansons composées sur le mode majeur par rapport à celles qui sont composées sur le mode mineur, sur la longueur de celles-ci et leur tempo.

La musique comme miroir du moral de la société ? Peut-être...

Evénement(s) lié(s)

Barbara , "une femme qui chante avant tout"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.