D’après les chercheurs, un prénom finit par déteindre sur le visage de celui qui le porte.

Un visage permet-il de déduire le prénom de son propriétaire ?
Un visage permet-il de déduire le prénom de son propriétaire ? © Getty / Nick Dolding

Comme l’ont montré de nombreuses études, un visage dit beaucoup de choses : l’intelligence, la tendance à la domination, la chaleur humaine, etc. Mais peut-on aussi y deviner le prénom de son propriétaire, ce qui impliquerait que cette étiquette attribuée à notre naissance voire avant s’imprime jusque dans nos traits ? Est-ce que vous avez une tête à vous appeler Mathieu ? Est-ce que j'ai une tête à m'appeler Donald ? Est-ce que nous intégrons les stéréotypes socioculturels liés à notre prénom au point de les restituer par le biais de notre physionomie ? C’est la question intrigante qu’une équipe franco-israélienne pose dans une étude publiée en février.

D’après les chercheurs, tout comme la laideur de l’âme de Dorian Gray transparaît sur son portrait, les stéréotypes attribués à un prénom finissent par déteindre sur le visage de celui qui le porte. Le prénom se comporte comme une prophétie auto-réalisatrice... Ceux qui auront un bébé bientôt sont prévenus.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.