L'argent est un « vecteur passif de contagion » : la moindre piécette ou le gros biffeton ont la capacité à prendre des microbes en stop.

Staphylocoque doré, salmonelles, streptocoques... On trouve de toute sorte de bactéries sur les billets et pièces de monnaie
Staphylocoque doré, salmonelles, streptocoques... On trouve de toute sorte de bactéries sur les billets et pièces de monnaie © Getty / PhotoAlto/Laurence Mouton

L'argent est un « vecteur passif de contagion » : il passe de main pas très propre en paume pas lavée, d'une poche de pantalon à un portefeuille glissé près d'une aisselle, du tiroir-caisse du proctologue à celui du tripier, avant de finir dans votre main...

On trouve de tout sur les billets : on a de la bactérie intestinaleEscherichia coli, du staphylocoque doré, des salmonelles, des streptocoques, des entérocoques, des champignons et vous reprendrez bien aussi des œufs de ténia ou d'ascaris. Au Bangladesh on a même découvert la bactérie responsable du choléra sur des billets collectés chez des marchands de légumes, des bouchers et des poissonniers...

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.