Quelle est la présence minimale requise pour que se déclenche l'envie de manger ?

On mange mieux à plusieurs ou face à un miroir
On mange mieux à plusieurs ou face à un miroir © Getty / Thomas Barwick

Une grande partie des Japonais âgés mangent en solitaire, ce qui entraîne souvent dépression et perte d'appétit. Comprendre le phénomène permettrait donc de résoudre un vrai problème de santé publique…

Plusieurs travaux ont en effet montré que, quand on est attablé à plusieurs, les plats semblent meilleurs aux convives, qui en ingurgitent de plus grandes portions que lorsqu'ils mangent en solo. Cette version alimentaire de l'émulation (les spécialistes parlent de « facilitation sociale ») n'est pas nécessairement liée à la convivialité : une étude a mis en évidence que deux parfaits inconnus qui ne s'adressent pas la parole consomment plus de chocolat ensemble que seuls.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.