Dès mai 2008, un document interne au parquet demandait d’enquêter sur la ristourne fiscale accordée par Bercy à la Société Générale.

Siège de la Société Générale
Siège de la Société Générale © Getty / Bloomberg

L'enquête : Kerviel-Société Générale : un rapport enterré à 2 milliards d'euros

Dans une enquête conjointe, France Inter, « Médiapart » et « 20 minutes » révèlent l’existence d’un rapport défavorable à la Société Générale, dans l’ « affaire Kerviel ».

Ce « document de travail » daté du 14 mai 2008 a été rédigé à la demande de la section financière du parquet de Paris.

Il réclame notamment de saisir le fisc afin de vérifier la légitimité de la « ristourne fiscale » de 2,197 milliards € dont va bénéficier la Société Générale en 2008 pour compenser les pertes de 4,9 milliards € attribuées par la banque à son trader Jérôme Kerviel.

Pourtant, ce rapport rédigé par un spécialiste des questions financières ne fera l’objet d’aucune investigation complémentaire.

Plus étonnant encore, selon nos informations, plusieurs réunions sont par la suite organisées au pôle financier entre le chef de la section financière du parquet de Paris, Jean-Michel Aldebert, et les avocats de la banque.

Ce nouvel élément jette la suspicion sur la façon dont l’enquête a été menée, dans cette affaire. L’ancienne commandante de la Brigade financière, Nathalie Leroy, s’est déjà dit « manipulée par la banque ». Enregistrée à son insu, l’ex-vice procureur de Paris, Chantal de Leiris, affirme que « les magistrats étaient complètement sous la coupe des avocats de la Société Générale »…

►►► L'enquête complète de Benoît Colombat à écouter et à lire ici

L'interview : Eva Joly, députée européenne et ancienne magistrate du pôle financier

En 2003, Eva Joly, ancienne magistrate et députée Verts européenne publiait un ouvrage – Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ? - qui dessinait le portrait d’une France minée par les affaires, d’une Europe où règne la corruption et d’une finance en passe de devenir complètement folle. Treize ans plus tard, rien ne semble s’être arrangé avec la multiplication des scandales autour des paradis fiscaux et des lanceurs d’alertes qui ne sont toujours pas véritablement protégés.

Récemment Eva Joly publiait un nouveau livre, Le Loup dans la bergerie (Ed. des Arènes) : un portrait du président de la Commission européenne, le Luxembourgeois Jean-Claude Junker, qui a lui seul incarne le système des paradis fiscaux….

Dans Secrets d’Info l’ancienne magistrate du pôle financier (1990-2002) réagit à l’enquête de Benoît Collombat sur le volet fiscal de l’affaire Kerviel-Société Générale, mais aussi au scandale Luxleaks - et au rôle des lanceurs d’alerte, - au dossier DSK/LSK Et donc aux zones d’ombre les plus récentes du monde de la finance qui entachent nos démocraties….

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.