Pour continuer à décryper l'actualité et ses secrets pendant l'été, retrouvez chaque samedi deux enquêtes diffusées cette année.

Ces milliards économisés sur le dos des pauvres

Urgences à l'Hôpital de la Pitié Sallepétrière
Urgences à l'Hôpital de la Pitié Sallepétrière © MaxPPP/Guy Gios

1,5 millions de personnes ne bénéficient pas d’une couverture médicale alors qu’elles pourraient y prétendre avec le dispositif appelé CMU-C . Tout cela parce que remplir un dossier est un véritable parcours du combattant. Elles se retrouvent aux services des urgences qui diagnostiquent de nombreux cancers ou tuberculoses .

Pour régler le problème, une sénatrice écologiste, tout comme l’ex syndicaliste François Chérèque, proposent de rendre automatique l’attribution de la CMU-C à tout bénéficiaire du RSA . Mais desrésistances se font jour dans la haute administration .

L’ensemble des droits sociaux non utilisés représentent 5 milliards d’euros . Une somme qui fait frémir à Bercy. Thierry Mandon, le ministre en charge de la simplification administrative, a cependant demandé à ce que l’attribution automatique de la CMU-C soit mise à l’étude. Cette seule mesure ne couterait « que » 100 à 200 millions d’euros. Une enquête de Jacques Monin.

Au c œ ur des supporters marseillais

Autonomes pour vendre les 28 000 places des virages du Vélodrome, mais aussi des produits dérivés, maîtres de la sécurité… les supporters marseillais ont la mainmise sur « leur » tribune, au point de devenir des supporters professionnels . Tellement professionnels qu'ils cherchent même à faire du bénéfice avec un système de double billeterie... un système que les présidents successifs de l'OM ont cherché à combattre... en vain. Une enquête de Philippe Randé.

Le stade Vélodrome à Marseille.
Le stade Vélodrome à Marseille. © Radio France / Philippe Randé
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.