Ces Françaises qui inquiètent la justice

Une enquête d'Elodie Guéguen

Il y a deux ans les femmes ne représentaient que 10% des départs pour rejoindre l'organisation de l'Etat islamique en Irak ou en Syrie, aujourd"hui elles constituent 35% du contingent des djihadistes français, dont un tiers sont des converties à l'islam. 22 femmes sont actuellement mise en examen en France, contre 213 hommes..

Mais qui sont ces femmes qui rallient le djihad ? et pour quelles raisons ? Rencontres avec policiers, magistrats et avocats qui les ont approchés.

Enquête intégrale à lire et à écouter ici

En Syrie, des djihadistes arrogantes et brutales

Une enquête deLaetitia Saavedra

Arrivées en Syrie, ces étrangères sont aussi cruelles que les hommes de DAECH ; disciples zélées de l'organisation Etat islamique, elles endoctrinent leurs enfants et participent activement à la répression des moeurs. Mais comment en sont-elles arrivées là ? Rencontres avec des femmes de retour de Syrie, témoins directes de ces exactions, et des spécialistes (sociologue, psychiatre et anthropologue)

> Enquête intégrale à lire et à écouter ici

Les liens

Le CAFFES : association lilloise d'accompagnement contre l'emprise sectaire

Djihadistes : la carte des combattants étrangers en Syrie et en Irak

Le manuel "Femmes dans l'Etat islamique" selon l'organisation Etat islamique Un manuel traduit en français pour le Centre de Prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam (possibilité de téléchargement)

Pourquoi il ne faut pas sous-estimer le rôle des femmes jihadistes Une enquête de France 24 de février 2015

« Les femmes djihadistes étrangères se comportent comme des colons en Syrie » L'interview complète de Sophie Kasiki, par Margaux Duquesne et Laetitia Saavedra, sur le site de France Inter

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.