L'enquête - Dans les coulisses de l'UMP

l'ump sous tension
l'ump sous tension © reuters

68 millions de dette . L’UMP fait face àune crise financière sans précédent . La direction a mis en place une cure d’amaigrissement draconienne .

Frais de transports et de nourriture à la charge des militants . Réduction du nombre de voitures au siège parisien.Suppression des abonnements AFP et des livraisons de journaux. Même les capsules de café gratuites n’ont plus cours. Et ce sontles jeunes Populaires quirécoltent de l’argent en vendant café et brioches 1 euro aux nouveaux adhérents…

La réforme des statuts voulue par Nicolas Sarkozy a du mal à mobiliser. Un questionnaire envoyé aux militants n’a vu que très peu de retours.

« L’UMP n’est plus un parti militant mais une agence de voyage » pour meetings, confie Jean-Pierre Grand,sénateur de l’Hérault . Le recours aux applications numériques pourconsulter la base plus souvent estenvisagé.

Mais le grand défi du parti, c’est la primaire qui se déroulera sur fond derivalités encore très vives .« L’UMP reste éclaté en écuries de campagnes » déplore le député Hervé Mariton .

Dans ce contexte, Nicolas Sarkozy joue les diplomates . Il flatte et écoute , au bureau politique où il accorde une place de choix à chacun de ces rivaux . Au conseil exécutif national, il doit gérer l’animosité qui oppose NKM à Laurent Wauquiez.« Lorsque l’un parle, l’autre veut parler » remarque, étonné, le député de Lozère Pierre Morel à l’Huissier. La suite de l'enquête, c'est ICI.

L'interview - Dominique Hoflack pour "Femmes bourreaux, femmes victimes"

Dominique Hoflack est avocate générale à Bordeaux. Elle est l'auteure de "Femmes bourreaux, femmes victimes", aux Editions du moment.

Dominique Hoflack, "Femmes bourreaus, femmes victimes"
Dominique Hoflack, "Femmes bourreaus, femmes victimes" © Radio France / Les éditions du Moment
Dans les **procès en cours d'assises** , **elle représente la société et porte l'accusation** . Fondé sur des**faits réels** , son livre raconte **comment elle a été confrontée à la criminalité féminine** . Une criminalité certes**marginale par rapport à celle des hommes** - il y**3 % de femmes criminelles** - mais qui présente, selon l'avocate générale, des **spécificités** . Interrogée au micro de "Secrets d'info", elle s'interroge aussi sur la réalité du **déni de grossesse,** une notion derrière laquelle**certaines femmes s'abriteraient selon elle pour alléger leurs peines.** **Une interview polémique,** à (ré)écouter [ICI,](http://www.franceinter.fr/emission-linterview-dominique-hoflack-a-propos-de-femmes-bourreaux-femmes-victimes)**avec les précisions du psychiatre Daniel Zagury au sujet du déni de grossesse.** ### A la barre - Victor Hugo n'a jamais été aussi moderne **Mesdames et Messieurs les auditeurs,**
Le Voyageur contemplant une mer de nuages, Caspar David Friedrich, 1818
Le Voyageur contemplant une mer de nuages, Caspar David Friedrich, 1818 © / Cybershot800i
Sur les**réseaux sociaux,** **on envoie et on reçoit des messages** qui -on l’oublie parfois sont**publics** - et ce, alors qu’**on est seul chez soi** , et qu’on a**jamais prononcé le moindre mot !** Beaucoup de **débordements de langage** s’y produisent, à l’image d’un **défoulement solitaire à voix haute** dans des **lieux déserts** . On y cherche un **sentiment d’impunité.** Hélas ! **Victor Hugo** a décrit les risques d’une telle pratique en ces termes : _**Jeunes gens, prenez garde aux choses que vous dites. Tout peut sortir d'un mot qu'en passant vous perdîtes. Tout, la haine et le deuil ! - Et ne m'objectez pas Que vos amis sont sûrs et que vous parlez bas...**_ La suite de la plaidoirie, à découvrir**[ICI. ](http://www.franceinter.fr/emission-a-la-barre-la-cave-de-nos-ecrans)** ### Un monde de rumeurs - La rumeur qui gratte
grenoble
grenoble © Radio France
Dans **un très grand centre commercial** de Grenoble, **une rumeur s'est répendue** selon laquelle en essayant des vêtements vous risquiez d’**attraper la gale** . Elle a évidemment suscité de **vives réactions.** Elle a**circulé sur les réseaux sociaux** , mais aussi par **SMS** : des **milliers de textos** ont été envoyés en chaîne, pour **mettre en garde les habitants.** La suite de la rumeur, à découvrir **[ICI. ](http://www.franceinter.fr/emission-un-monde-de-rumeurs-l-histoire-de-la-rumeur-qui-gratte)**
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.