Les algues vertes : une pollution qui infeste les plages de Bretagne depuis un demi-siècle.

Saint Michel en grève
Saint Michel en grève © Fouquet - Maxppp

L'enquête : algues vertes en Bretagne, le grand déni

Ramassage des algues vertes à Saint-Michel-en-Grève, 2011
Ramassage des algues vertes à Saint-Michel-en-Grève, 2011 © J.Fouquet/Ouest France/maxPPP / J.Fouquet/Ouest France/maxPPP

Les algues vertes : une pollution qui infeste les plages de Bretagne depuis un demi-siècle. Ultra toxique, elle fait fuir les touristes et a déjà tué. C’est le résultat de plusieurs décennies d’aveuglement des pouvoirs publics face à un phénomène qui oppose tenants de l’agriculture intensive et défenseurs de l’environnement. Une calamité qui est toujours d’actualité à la veille des grandes vacances de l'été.

►►► L'enquête complète d'Inès Léraud à écouter à et à lire ici

L'interview : Nicolas Hénin, "La France russe"

Couverture du livre
Couverture du livre © Fayard / Fayard

Dans « La France Russe, enquête sur les réseaux Poutine », Nicolas Hénin , grand reporter et journaliste d'investigation, décrit l'influence qu'exercent ces réseaux sur une partie de la classe politique française. Nicolas Sarkozy, François Fillon, Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon , ils sont nombreux à être séduits par le « poutinisme » . D’une manière plus souterraine, les services de renseignement russes sont à l'oeuvre en France , un pays qu'ils considèrent comme "le maillon le plus faible de l'Europe ". Le nombre d'espions russes présents sur le sol français est revenu au niveau de ce qu'il était durant la Guerre froide.

►►► L'interview complète de Nicolas Hénin à écouter ici

A code ouvert : paris sportifs et blanchiment

A quelques heures du lancement de l’Euro 2016, les dispositifs de sécurité sont au plus haut niveau. Et pas que dans les stades. Fraudes, matches truqués, blanchiment d'argent… Les autorités se préparent à ces infractions, très difficiles à déceler.

►►► La chronique complète de Margaux Duquesne à écouter et à lire ici

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.