Pour continuer à décryper l'actualité et ses secrets pendant l'été, retrouvez chaque samedi deux enquêtes diffusées cette année.

Comment sortir de l'endoctrinement des djihadistes? Le combat de Léa, 15 ans.

Léa a réussi à échapper au recrutement des djihadistes
Léa a réussi à échapper au recrutement des djihadistes © Radio France

TÉMOIGNAGE. Depuis plusieurs mois, Léa (prénom modifié) est prise en charge par le centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’Islam , une association fondée par l’anthropologue Dounia Bouzar .

Pour Secrets d'Info ,elle raconte son recrutement, depuis les messages sur Facebook jusqu'à son recrutement par des djihadistes pour partir en Syrie.

Un véritable endoctrinement qu'elle a enfin réussi à briser.

Un matin, une voiture l’attend devant son collège pour l’emmener en Turquie. Là-bas, elle doit rencontrer un islamiste radical, lui faire un enfant, fonder une famille et le rejoindre après en Syrie.

Maisla jeune fille rate de quelques minutes le rendez-vous .

Interpellée par la DGSI , Léa est ensuite placée sous contrôle judiciaire . Aidée par les membres de l’association de Dounia Bouzar, l’adolescente comprend peu à peu qu’elle a été piégée, qu’elle s’est faite endoctriner. Séance après séance, elle se confie un peu plus.Pour découvir la suite de cette poignante enquête , c'est ICI.

Téléréalité : des candidats en danger

Candidates du Bachelor 2014
Candidates du Bachelor 2014 © MaxPPP / François Vignola

Une émission en 2001, 33 émissions en 2015. Derrière ce type de divertissement quifête ses 15 ans en France , se cachent des méthodes discutables .

Selon l’avocat Jérémie Assous, pour « l’ile de la tentation », les candidats se voient poser 40 fois les mêmes questions, dorment 4 à 5 heures par nuit, perdent leurs repères temporels, et boivent beaucoup d’alcool masqué dans des verres de couleur.

Une ex employée de la production de Secret Story révèle qu’un membre de la production appelé«stimuli » a pour rôle d’attiser les conflits.

Convoquer au « confessionnal » le matin des jeunes qui n’aiment pas se lever tôt. Pousser les candidats à bout pour obtenir des séquences plus pimentées

Ces jeunes qui cherchent une célébrité facile se voient ainsi accoler une image qu’ils payent par la suite . Forme de paranoïa, déprime

A Pignan, dans l’Hérault, une animatrice d’école a été démise de ses fonctions après un passage aux "Reines du Shopping" sur M6 .Une enquête signée Jacques Monin.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.