L'enquête : la "déradicalisation" est-elle un business sérieux ? L'interview : quel est le trésor de la DGSE ?

La première réunion en Drôme de lutte contre la radicalisation, le 11 avril 2016
La première réunion en Drôme de lutte contre la radicalisation, le 11 avril 2016 © Radio France / Nathalie de Keyzer

L'enquête : déradicalisation, un business pas très sérieux

100 millions d’euros. C’est la somme que le gouvernement va débloquer, sur trois ans, pour lutter contre la radicalisation. Une somme importante qui a pour conséquence l’émergence d’un marché de la "déradicalisation". Aujourd’hui, près de 80 structures ont investi ce secteur. Le problème est qu’elles ne présentent pas toutes des garanties de sérieux et de professionnalisme.

►►► L'enquête d'Elodie Guéguen à lire et écouter en cliquant ici

L'interview : Eric Pelletier, le magot de la DGSE

Cette histoire remonte à une centaine d'années. Il s'agit d'un magot que les services extérieurs de la France ont dilapidé et qu'ils essaient maintenant de récupérer.

►►► L'interview d'Eric Pelletier à lire et écouter en cliquant ici

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.