Gâchis, frais de déplacements et indemnités en hausse, doublons... Quatre ans après la réforme des régions, qui était censée dégager des économies, on observe au contraire une hausse des dépenses. Enquête en Occitanie, deuxième plus grande région française, dont le budget a augmenté de près de 45 %.

Le siège de la région Occitanie, à Toulouse.
Le siège de la région Occitanie, à Toulouse. © AFP / PASCAL PAVANI

► Une enquête de Cécile Hautefeuille, cellule investigation de Radio France

rediffusion du 3 novembre 2018

Depuis la mise en place de la réforme de la fusion des régions en 2015, les dépenses de fonctionnement ont augmenté dans toutes les nouvelles régions fusionnées entre 2016 et 2017.

Les surcoût sont généralisés. La Cour des comptes, dans son premier bilan de la réforme publié en 2017, est assez sévère. Elle pointe les "inévitables coûts de transition". Outre les dépenses liées à l’harmonisation sociale et aux déplacements, on peut ainsi relever les onéreux changements de logos, l'harmonisation des salaires, l'augmentation des frais de déplacement, etc.

En Occitanie, région où le coût par habitant est le plus élevé, on pointe les gaspillages. "Cette réforme a été bricolée et faite dans la précipitation ! " peste Gérard Onesta, le président du bureau du conseil régional d'Occitanie. L’hémicycle de l'ancien hôtel de région de Montpellier est trop petit pour accueillir tous les élus. Du coup, ces sessions plénières ont lieu au Parc des expositions en périphérie de Montpellier. Moquette, cloisons, sièges, bureaux, climatisation, il faut tout monter puis démonter, et ça coûte très cher : l’assemblée plénière du mois de juin 2017 a ainsi coûté 137 170 euros, sans compter les frais de restauration.

Entre surcoûts inévitables et dépenses contestables, enquête sur un grand gâchis d’argent public.

► ENQUÊTE INTÉGRALE | Fusion des régions : le grand gaspillage, une enquête de Cécile Hautefeuille, cellule investigation de Radio France. 

► Cette émission est une rediffusion du 3 novembre 2018.

Programmation musicale de Secrets d'info

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.