Des dizaines de start-up travaillent à la création de viande cellulaire. Un business derrière lequel on retrouve de nombreux milliardaires. Pour préparer l’opinion publique, ils financent des associations de défense des animaux, dont L214 en France.

De nombreux milliardaires de la Silicon Valley ont investi dans des start-up qui cherchent à développer la viande cellulaire.
De nombreux milliardaires de la Silicon Valley ont investi dans des start-up qui cherchent à développer la viande cellulaire. © Getty / D-Keine

Depuis plus de 10 ans, L214 a réveillé les consciences sur la souffrance animale dans de nombreux abattoirs en France en révélant des scandales, que ce soit sur les poules en cage, le foie gras, les vaches gestantes ou encore les poussins broyés… Des révélations obtenues grâce à la publication de vidéos chocs, tournées clandestinement dans ces lieux très secrets.

Le combat de L214, c’est cependant la fin de l’élevage, intensif dans un premier temps. Il est au cœur d’un projet de référendum d’initiative partagée (RIP) lancé à l’initiative de plusieurs grands industriels français. Ce projet est soutenu par une cinquantaine d’associations de défense des animaux, dont L214.

Il y a trois ans, L214 a reçu un important don d’une fondation américaine : Open Philanthropy Project. Elle a notamment été créée par l’un des fondateurs de Facebook, Dustin Moskovitz, 146e fortune mondiale selon Forbes en 2019 avec plus de neuf milliards de dollars. La fondation investit dans la santé, les universités, la recherche… mais aussi dans le bien-être animal. Depuis trois ans, elle a versé plus de 125 millions de dollars à diverses associations de défense animale et notamment L214 via un versement d’1,14 million d’euros en 2017.

L’Open Philanthropy Project servirait en quelque sorte d’intermédiaire entre les associations de défense des animaux (L214, Compassion in World Farming, Eurogroup for Animals, etc.) et des organisations qui aident de leur côté des start-up de la viande cellulaire. De son côté, L214 rappelle que le don de l’Open Philanthropy Project n’a pas servi à faire la promotion de la viande cellulaire. Si l’association n’a pas de position tranchée sur cette question, son co-fondateur précise que l’idée lui semble intéressante.

Programmation musicale

L'équipe