Pour continuer à décryper l'actualité et ses secrets pendant l'été, retrouvez chaque samedi deux enquêtes diffusées cette année.

Ce bois illegal qui tue notre planète

Bois exotique
Bois exotique © MaxPPP / Philippe Taris

C’est unfléau dont nous nous faisons les complices : 30 à 40 % du bois exotique importé en France est coupé illégalement.

Ce trafic rapporte annuellement près de 13 milliards de dollars . Autant quel’argent de la drogue.

Que ce soit en Amazonie , en Asie du Sud Est , ou dans le bassin du Congo , les trafiquants obtiennent des quotas frauduleusement, puis mélangent le bois « sale » à du bois légal .

Pour cela, ils terrorisent les populations ettuent ceux qui se mettent en travers de leur chemin.

En France, ce bois arrive par les ports deCaen, Nantes, Le Havre et La Rochelle . Maisfaute de contrôles suffisants, personne ne le détecte . Ni les importateurs qui souvent préfèrent fermer les yeux , ni les services de l’Etat . Quelques contrôleurs du ministère de l’agriculture seulement sont affectés à cette tâche, et depuistrès peu de temps.

Conséquece: une surface de forêt équivalente à un pays comme l'Angleterre est détruite chaque anné e. Or 20 % des émissions de gaz à effet de serre sont dus à la disparition de la forêt.

Une enquête de Jacques Monin avec la collaboration à La Rochelle de Jérôme Val pour France Bleu.

Essonne : de mystérieuses concessions pétrolières

L'installation de stockage de Vermilion à Vert-le-Grand où une fuite a été constatée le dimanche 24 mai.
L'installation de stockage de Vermilion à Vert-le-Grand où une fuite a été constatée le dimanche 24 mai. © Radio France / Virginie Pironon
C’est peu connu, mais du **pétrole** continue à être exploité dans le **bassin parisien** . La France produit **1% de sa consommation** , et 65% de cette production est exploitée par une **Société canadienne** . Cette société, le groupe **Vermilion Energy** , vient de racheter **4 concessions en Essonne** . Un investissement qui intrigue beaucoup la population locale, d’autant que ces puits, **rachetés en 2012 à Total,** ont déjà été bien exploités. Récemment, Vermilion a fait la demande de forer **10 nouveaux puits** sur ces concessions. L’entreprise n’aurait-elle pas **une idée derrière la tête ?** C’est ce que soupçonne le collectif **"Non à l’huile et au gaz de schiste en Essonne"** . Selon l'association, **l’entreprise se positionnerait pour 2017** . Au cas où la législation qui interdit pour l’instant la **fracturation hydraulique** en France évoluerait…**[L'enquête de Virginie Pironon, à retrouver ICI ](http://www.franceinter.fr/emission-lenquete-essone-de-mysterieuse-concessions-petrolieres)**
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.