Cette semaine "secrets d'info" est présenté par Jacques Monin.

Enquête - L’homme « qui murmure à l’oreille » de Marine le Pen

C’est « le conseiller de l’ombre » de Marine Le Pen. Philippe Péninque, 62 ans, un ancien avocat fiscaliste est devenul’un des conseillers les plus écoutés du Front national, même s’il n’apparaît pas dans l’organigramme officiel du parti.

Philippe PENINQUE (G), ici avec Marine et Jean Marie LE PEN pendant la campagne de l'élection présidentielle de 2007 à Valmy l
Philippe PENINQUE (G), ici avec Marine et Jean Marie LE PEN pendant la campagne de l'élection présidentielle de 2007 à Valmy l © MaxPPP

Dans les années 70 , Philippe Péninque milite au sein de groupes d’extrême droite (Occident, le GUD, Ordre nouveau).

Quarante plus tard, il joue unrôle clé dans la façon dont le FN a « républicanisé » une partie de son discours , citant comme référence de Gaulle, le Conseil national de la Résistance ou des intellectuels plutôt classés à gauche.

Il a également joué un rôle important, en 2007 , lors du féroce conflit financier qui a opposé le FN à l’imprimeur Fernand Le Rachinel (un « historique » du parti, proche de Jean-Marie Le Pen) qui avait prêté de l’argent au parti frontiste aux élections présidentielles et législatives.

Consultant pour les PME-PMI , Philippe Péninque sert également depasserelle entre le FN et le monde l’entreprise. Toujours dans la coulisse… La suite de l'enquête deBenoît Collombat, à découvrir ICI.

L'interview - Thierry Lorho à propos de son livre "Profession Caméléon"

Thierry Lorho, "Profession caméléon"
Thierry Lorho, "Profession caméléon" © Radio France

Agent secret puis espion dans le privé, Thierry Lorho a été condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre à trois ans de prison dont un ferme, pour voir fait pirater le système informatique de Greenpeace.

Dans "Profession Caméléon", publié chez Fayard, il raconte sa vie dans l'ombre .

"Vous voyez james Bond? Nous, on fait exactement le contraire." Thierry Lorho entre à la DGSE.

Ni casinos, ni belle voitures , il apprend à passer dans la vie des gens sans qu'ils ne le remarquent : une observation de l'humain pour comprendre et se fondre dans la masse.

L'interview, à (ré)écouter ICI.

A la barre - Fort comme un Turc

Mesdames et messieurs les auditeurs,

génocide armenien - massacres hamidiens
génocide armenien - massacres hamidiens © Radio France

C’est aujourd’hui 24 avril le centenaire du génocide perpétré sous l’Empire Ottoman entre 1915 et 1917 , et qui a coûté la vie à 1 million et demi d’arméniens.

Le Premier ministre Turc, M. Erdogan , a déclaré à ce sujet que « cette histoire rentre par une oreille et ressort par l’autre ».

Au risque d’étonner, des arguments existent en sa faveur.

D’abord pour unequestion de vocabulaire : le mot de « génocide » a été adopté par les Nations Unies en 1948 pour qualifier les crimes de masse perpétrés par les nazis. Il s’agirait donc d’un anachronisme juridique de parler de génocide en ce qui concerne le sort des arméniens à partir de 1915.

Ensuite pour une question politique ... La suite de la plaidoirie, à découvirICI.

Un monde de rumeurs -Rumeur, humour, et vice et versa

Le Gorafi a déjà induit en erreur beaucoup de lecteurs...
Le Gorafi a déjà induit en erreur beaucoup de lecteurs... ©

La rumeur se penche sur les rapports qui existent entre rumeurs et humour, lorsqu’une bonne blague se transforme en rumeur.

Vous avez sûrement déjà lules articles du Gorafi , ces pastiches d’information, dont on apprend par exemple cette semaine que « l’UMP abandonne le nom « Les Républicains » et devient « The Expendable ».

Ces histoires drôles qui se transforment en rumeur, ça ne datent d’hier ….La suite de la chronique, à découvir ICI.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.