L'enquête : Paris, un tiers des loyers hors la loi

« Pour éviter les abus, j’encadrerai les loyers », voilà ce que promettait François Hollande pendant la campagne présidentielle à son meeting du Bourget le 22 janvier 2012. Une promesse tenue car la loi ALUR (Accès au Logement et à l’Urbanisme Rénové) - qui encadre les loyers - a été voté le 24 mars 2014. Mais ce dispositif ne s’applique qu’à Paris où il demeure en partie théorique car très facilement contourné par les propriétaires. Ou comment l’encadrement des loyers est détourné dans la capitale.

►►► L'enquête complète de Laetitia Saavedra à écouter et à lire ici

Cécile Duflot réagit à l'enquête de Secrets d'Info

Cécile Duflot à la Maison de Radio France, 25 mars 2016
Cécile Duflot à la Maison de Radio France, 25 mars 2016 © L.Saavedra/RF / L.Saavedra/RF

L'ancienne ministre du logement persiste et signe. Sa loi sur l'encadrement des loyers est un bon dispositif car la France est le pays où le prix des loyers est le plus élevé d'Europe . "En le limitant à la ville de Paris [alors que la loi prévoyait de l'étendre à 28 agglomérations], le Premier ministre Manuel Valls s'est montré anti-démocratique ".

►►► l'interview de Cécile Duflot à écouter dans la page "Enquête"

Gros plan : Farouk Ben Abbes, l'islamiste belge le plus surveillé de France

Farouk Ben Abbes s’est installé dans la région toulousaine en septembre dernier.
Farouk Ben Abbes s’est installé dans la région toulousaine en septembre dernier. ©

C’est sans doute le Belge le plus surveillé par les services de renseignement français. Farouk Ben Abbes , 31 ans, a été condamné lundi 21 mars 2016 à Toulous e à trois mois de prison ferme pour violation de son assignation à résidence, prise dans le cadre de l'état d'urgence au lendemain des attentats du 13 novembre.Ben Abbes est connu pour avoir été proche du Toulousain Fabien Clain , qui a revendiqué les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis .

►►► un portrait signé Elodie Guéguen à écouter et à lire ici

Les Légendes du Web : la fronde anti-LINKY, nouveau filon complotiste

Compteur LINKY
Compteur LINKY © Radio France / ERDF

Le déploiement progressif de la nouvelle génération de compteurs d’électricité suscite un vif débat sur Internet, entre soupçon et émoi, voire… théorie du complot !

►►► La chronique complète d'Anne Brunel à lire et à écouter ici

Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.