Enquête sur les réseaux russes en France

Vladimir Poutine et sputnik
Vladimir Poutine et sputnik © Radio France

Après une période de refrodissement née de la crise ukrainienne et de l’annexion de la Crimée, les attentats de Paris ont provoqué la reprise du dialogue entre Paris et Moscou.

Au sein de la classe politique française, la Russie bénéficie de nombreux soutiens dont le le plus fidèle est le Front National.

Soutenu par des banques russes, le parti nationaliste ne cache pas son admiration pour Vladimir Poutine et entretient une proximité idéologique certaine avec le Kremlin.

A gauche comme à droite, la Russie dispose d’oreilles attentives, à l'instar deThierry Mariani qu’elle considère même comme son ambassadeur officieux.

Ces soutiens ne suffisent pas au Kremlin qui, conscient de la dégradation de son image en France, a mis au point une véritable stratégie médiatique visant à transmettre des messages pro-russes dans notre pays.

►►►►L'enquête complète de Jacques Monin, à retrouver ICI

L'interview : Benoît Thieulin, président du Conseil National du Numérique

Benoit Thieulin
Benoit Thieulin © Radio France / Anne Brunel/RF

Alors qu'à ses débuts, internet est apparu comme un outil deliberté et departage, le terrorisme révèle aujourd'hui que ses valeurs peuvent être détournées.

La propagande est diffusée via les réseaux sociaux tandis que les terroristes utilisent les outils de cryptage pour favoriser leur clandestinité.

Invité deSecrets d'info ,Benoît Thieulinéclaire ce paradoxe .

En compagnie deMatthieu Aron, Anne Brunel et Margaux Duquesne.

►►►►L'interview de Benoît Thieulin, à retrouver ici

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.