En trente ans, l’Europe a perdu plus de 421 millions d’oiseaux. Une situation alarmante due en partie au dérèglement climatique mais surtout aux pesticides.

421 millions d’oiseaux ont disparu en moins de 30 ans en Europe.
421 millions d’oiseaux ont disparu en moins de 30 ans en Europe. © Getty / Ian Cumming / Design Pics

Le chardonneret élégant, le coucou, le milan royal, le pigeon ramier, la perdrix grise, l’alouette : la situation est alarmante. Non seulement ces oiseaux disparaissent, mais cette disparition s’est accélérée ces dernières années.

En tout, près de 275 espèces sont touchées, dont 32 % d’oiseaux nicheurs. Certaines, comme le moineau friquet, ont presque disparu dans toute l’Europe de l’Ouest. D’autres plus gros, comme les merles, les pies ou les corneilles survivent mais se réfugient en ville.

Le phénomène n’est pas qu’européen. En cinquante ans, près de trois milliards d’oiseaux ont aussi disparu en Amérique du Nord.

Les conséquences des activités humaines sur l'environnement sont, on le sait, une des principales raisons du déclin des espèces animales. Mais comment cela se traduit-il pour les oiseaux ? Comment sait-on qu’ils disparaissent ? Pourquoi les pesticides sont-ils en cause ?

► (Re)lisez l'enquête intégrale : L’alarmante disparition des oiseaux, par Philippe Reltien, cellule investigation de Radio France

Cette émission est une rediffusion du 28 septembre 2019.

Programmation musicale de Secrets d'info

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.