On ne sait plus bien qui a inventé les inventeurs, mais on sait en France qui les distingue, c’est le fameux concours Lépine. De l’épluche-légumes atomique au porte-cravate à réaction, tous les objets distingués par le concours Lépine sont devenus indispensables à notre quotidien. Mais comment distinguer les innovations secondaires des inventions fondamentales ? Allez dégainer votre téléphone syphon à chantilly et appelez nous au 0145247000, sur le site de franceinter, franceinter.fr et sur les réseaux sociaux nous sommes service publicfi.

Science and Invention, November 1928. Volume 16 Number 7
Science and Invention, November 1928. Volume 16 Number 7 © Swtpc6800 - R. E. Pattiani - Wikimedia Commons / Swtpc6800 - R. E. Pattiani

Avec :

-Gérald Gaglio , sociologue, Maître de Conférences à l'Université de Technologie de Troyes, auteur du Que sais-je, « Sociologie de l’innovation », ed. PUF.

-Raoul Parienti , inventeur « récidivitse », qui présente cette année au concours Lépine le Star Press, un élégant miroir qui se transforme en centrale de repassage complète.

-Jean-Luc Sifferlin , menuisier à Mundolsheim en Alsace, inventeur de C=1m² (traduction : une cuisine mobile de 1m²), présentée cette année au concours Lépine et aux Trophées de l’innovation.

http://www.sifferlin.com/

-Valérie Grammont , fondatrice de la société Smart and Green, qui a développé des bûches pour cheminées à base de marc de café recyclé, invention qui participe cette année au concours Lépine.

http://www.smartandgreen-labuche.fr/la-buche-smart-green

REPORTAGE d’Antoine Ly : « Dans l’atelier d’un inventeur ».

http://www.laboutiquedufutur.fr/design-made-in-france.cfm

LE GRAND BAZAR du genre de Laurence Garcia : « Le ‘trouple’, polyfamille heureuse ».

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.