La justice avait été saisie par trois familles vivant à proximité de l'antenne, pour "trouble anormal de voisinage", en insistant sur le fait que personne n'est en mesure de certifier l'absence absolue de risque sanitaire. L'opérateur doit retirer cette antenne implantée chez un particulier que lui avait loué une partie de son terrain dans un délai de quatre mois, sous astreinte de 500 euros par jour de retard. Par ailleurs, il doit verser 7 000 euros à chacun des couples plaignant. A l'origine de cette plainte, il y a la famille Lagouge. Eric et Florence Lagouge ont deux enfants, un garçon de 12 ans et une fille de 5 ans. C'est pour eux qu'ils ont attaqué l'opérateur. Rencontre avec la mère de famille dans son jardin, à quatre mètres de l'antenne relais implantée dans le jardin du voisin. Antoine Ly

invité(s)

Walter Bouvais

directeur de la publication de Terra Economica pour le lancement du journal en kiosque### Jean-Marie Danjou

délégué général de l'Afom (Association Française des Opérateurs Mobiles)### Stéphen Kerckhove

Délégué général de l’association Agir pour l'Environnement### René Dutrey

élu Vert, Président de la 8ème commission (urbanisme et logement) au Conseil de Paris### Mathieu Laine

avocat spécialisé en droit des affaires, auteur de Post politique, éditions JC Lattès### programmation musicale

Etienne Daho

Sortir ce soir

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.