Le 22 mai dernier le gouvernement a annoncé son intention de prendre de nouvelles mesures pour lutter contre l’addiction des jeunes à l’alcool. A Coutances (dans la Manche), le maire (UMP) Yves Lamy s’était déjà penché sur ce problème. Il y a quatre ans déjà, une charte a été signée par les supermarchés qui se sont ainsi engagés à ne pas vendre de l’alcool (bière y compris ) aux moins de 18 ans. Et plus récemment, un mois avant l’annonce du gouvernement, le maire de Coutances a pris un arrêté interdisant aux mineurs la consommation d’alcool sur la voie publique le mercredi sous peine d’une amende de 11 euros. Il faut dire que sur 10 000 habitants, on compte à Coutances 8000 jeunes qui comme dans le reste de la France ont tendance à consommer de l’alcool dans des quantités toujours plus importantes et de plus en plus tôt. Une interdiction seulement le mercredi, de consommation sur la voie publique peut être vraiment efficace ? S’agit-il de répondre à la plainte de riverains agacés par la présence de je

invité(s)

Philippe Lamoureux

Directeur général de l’INPES, Institut National pour la Prévention et l’Education à la Santé### Bernard Quartier

de l’UMIH L'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie pdt des caféz brasseries discothèques### au téléphone: Patrick Malvaës

Président du syndicat national des discothèques et lieux de loisirs### programmation musicale

Rachel Des Bois

Tidam ### Lonely Drifter Karen

This world is crazy

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.