Ils étaient 300 selon la direction, 600 selon les organisateurs, 500 selon moi. Les salariés des centres d'appels de Toulouse, Poitiers et Lyon sont venus devant le siège de SFR à La Défense dire non au projet de transfert des centres d'appels à deux sociétés privées, Teleperformance et Arvato service. Un transfert qui fait perdre aux salariés les primes d'intéressement et de participation, très avantageuses, un transfert qui fait changer de convention collective, de télécommunications à prestataire de service, bref de nombreuses raisons d'être inquiets, même si l'ambiance de cette manifestation était plutot bon enfant... C'est au total 1900 salariés qui seront "externalisés" au 1er aout. soit, un quart du total des salariés de sfr. Alors que j'interviewais les salariés manifestants, une attachée de presse est venue me voir pour me proposer de rencontrer, sur le champ, le pdg de SFR service client, Hervé-Mathieu Ricour... une pratique pour le moins curieuse... j'ai donc suivi la dite attachée de p

invité(s)

Alice Roupy

déléguée CGT, spécialisée dans les conditions de travail des centres d’appel.### Benoît Clément

représentant Sud à B2S (2ème centre d’ap français) anime la coordination des centres d’appel### Eric Dadian

Président de l’ AFRC, (Association Française de la Relation Client) et Président fondateur d’Intra Call Center à Amiens.### Denise

témoignage sur les conditions de travail dans les centres d'appel### programmation musicale

Lionel Richie

All night long ### Sanseverino

Comment séduire une femme mariée

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.