C’était le 23 février 2006, le deuxième canard mort de la grippe aviaire en France était retrouvé au lac de Bouvent, près de Bourg en Bresse, dans l’Ain. Le secteur avait à l’époque été placé en sécurité sanitaire maximal. Les éleveurs de volaille ont été obligés de placer leurs bêtes en confinements. La peur que le virus H5N1 ne se propage interdisait aux volatiles de se développer et de se nourrir à l’air libre, ce qui est pourtant une des caractéristiques des poulets de Bresse. Un an après, les poulets sont retournés sur parcours (c'est-à-dire à l’air libre) mais pour autant la vigilance n’est pas retombée. Le mois dernier un décret est paru et renforce les mesures de sécurité sanitaire. Les vétérinaires sont chargés d’aller informer les éleveurs de volailles pour les avertir des nouvelles directives. Patrick CHABROL est vétérinaire à Bourg en Bresse. Je l’ai accompagné lors de sa visite chez Pascal CHANEL, éleveur de poulet de Bresse. Antoine LY

invité(s)

Jeanne Brugère-Picoux

Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort### Virginie Guérin

chef de projet qualité et conso de l’ANIA (association nationale des industries alimentaires)### programmation musicale

Cali

C'est quand le bonheur ### Jesse Sykes

I like the sound

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.