L’association « Jeudi noir » a frappé une nouvelle fois, à Paris, samedi dernier. Une trentaine de militant se sont invités lors de visites d’appartement à louer. C’était leur deuxième « opération commando ». Leur but : dénoncer les prix trop élevés proposés par certains propriétaires trop gourmands. Pour cela, il utilise un mode opératoire originale. Une fois qu’ils réussissent à s’incruster dans les lieux, ils y font la fête. Tout est prévu : boissons (du mousseux), cotillons, et poste de musique. Mais aucun débordement n’est toléré. Tout doit se faire de façon festive et sans violence. Tous ces militants ont pour point commun de « galérer » pour se loger. Ils ont appelé leur association « jeudi noir » en référence au jour de parution du journal « pap, particulier à particulier ». Dans le dernier numéro, ils se sont intéressés à une annonce proposant un studio au cœur de Paris (près de Rambuteau) de 17 mètres carrés proposé…630 euros ! Des visites collectives étaient organisées samedi dernier. L’associati

invité(s)

Michel Fréchet

président de la CGL confédération générale du logement (association indépendante loi 1901, créee en 1954, à l'initiative de l'abbé Pierre)### Marie-Noëlle Lienemann

présidente de la fédération nationale des sociétés coopératives d'HLM, vice-présidente de l'union social pour l'habitat et ancienne ministre### Eric Tréguier

journaliste à Challenges (qui consacre dans son numéro 55, un dossier: "Immobilier, le sommet est atteint", en vente le 9 novembre)### programmation musicale

Sansévérino

Exactement ### Shivaree

Goodnight moon ### liens

Jeudi noir

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.