Pas la peine de consulter le dernier dossier sur les vrais prix du mètre carré pour savoir qu’il est trop cher. Voila pourquoi des français appartenant à la classe moyenne investissent les quartiers populaires des grandes villes, à Marseille, Lille, Nantes et Toulouse ou bien encore en banlieue parisienne. Du point de vue sociologique, l’arrivée dans les quartiers populaires de populations plus argentées se nomme la gentrification.

Rue Oberkampf, 11ème arrondissement de Paris
Rue Oberkampf, 11ème arrondissement de Paris © Jeanne Menjoulet

Avec:

  • Anne Clerval , Maîtresse de conférences en géographie à l'Université de Paris-Est Marne-la-Vallée, auteure de « Paris sans le peuple », ed. La découverte.

  • Marie Cartier (en duplex de Nantes), sociologue à l’université de Nantes, co-auteure avec Philippe Masson, Rémy Le Saout, Jean-Noël Retière et Marc Suteau de « Sociologie de Nantes », ed. La découverte.

  • Elisabeth Dorier , géographe, professeure à Aix-Marseille Université, chercheure au LPED (Laboratoire Population Environnement Développement), co-auteure entre autres, avec Philippe Gervais-Lambony de « Vies citadines » ed. Belin.

  • Laurent Vimont , Président du réseau Century 21.
Paris sans le peuple
Paris sans le peuple © radio-france / Anne Clerval

REPORTAGE de Lénora Krief: « Visite à Saint-Ouen en région parisienne »

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.