Les mauvais plans s'accumulent : les plans sociaux. Pas une semaine sans que l'on annonce la fermeture d'une usine, la mise au chômage de centaines, parfois de milliers d’ouvriers et employés. Ces plans sociaux annoncent-ils la disparition de notre industrie ? Sont-ils évitables ?

Reportage de Dorothée Barba

L’usine Continental de Clairoix, dans l’Oise, a fermé ses portes début 2010. Trois ans plus tard, 510 anciens "Conti" sont encore à la recherche d’un emploi, d'après Pôle Emploi Picardie. 250 seulement sur les 1.200 qui travaillaient dans cette usine de pneus sont en CDI aujourd’hui. Dorothée Barba a rencontré les "Conti" lors du procès devant les Prud'hommes qui s'est déroulé fin février à Compiègne.

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.