Les magazines hebdomadaires (le Point, l'Express, le Nouvel Observateur, etc.) sont très friands des palmarès d'hôpitaux. Une fois par an au moins, ils proposent à la "une" leur liste des meilleurs hôpitaux de France, spécialité par spécialité. Dorothée Barba a voulu savoir comment cette frénésie du classement était perçue par les soignants : reportage au CHU de Rennes, à l'hôpital Pontchaillou. Notre reporter s'est d'abord rendue dans un service habitué au sommet des palmarès, dans le service du Professeur Boudjema, spécialiste mondialement reconnu de la greffe de foie puis dans celui du Docteur de Kerdanet, qui soigne surtout des enfants diabétiques. Evidemment, les médecins bien classés apprécient ces palmarès, les autres non. Mais ce n'est pas aussi simple que cela : entre le médecin qui valorise les classements et celui qui les apprécie peu, c'est une approche différente de la médecine, et surtout de la compétition, qui se dessine.

invité(s)

Florence Humbert

Journaliste à Que Choisir### Henri Pujol

a été professeur d’université et chirurgien cancérologue, il est l’auteur avec Jean-Louis Pujol et Pascal Pujol de « Question(s) cancer » chez Actes Sud### Anne-Laurence Fitère

co-fondatrice du site La Maison du Cancer, un site pour s’informer, s’entraider### programmation musicale

Cascadeur

Walker ### Raphaël

Prochaine station

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.