Claude Lévèque / J'ai peur
Claude Lévèque / J'ai peur © Radio France / Vincent Josse

Edito de Guillaume Erner:

Il y a si peu de choses qui fonctionnent en France, qu’il ne faut pas s’étonner que l’on applique une mesure un peu partout lorsque par miracle elle marche. C’est le cas de l’anonymisation. Eh bien oui,le CV anonyme ça fonctionne. Plus de discrimination possible entre deux candidats à l’embauche. C’est pourquoi on va faire la même chose avec les paquets de cigarettes. Avec le paquet anonyme, plus de possibilité de discrimination contre arabes et Roms, pardon entre Camel et Gitanes. Pour le reste, j’aimerais juste que l’on m’explique en quoi l’anonymisation des paquets de cigarettes peut avoir la moindre efficacité dans la lutte anti-tabac. Franchement, pense-t-on vraiment qu’en faisant des paquets neutres on réussira à annuler tous les effets du marketing des cigarettiers ? En rendant neutre les paquets de clopes, on peut à la rigueur atténuer l’importance des marques dans le choix des cigarettes, mais certainement pas diminuer l’attrait global du produit. Cette mesure est présentée comme le signe évident du courage du gouvernement dans sa lutte contre le lobby du tabac. L’anonymisation des paquets de cigarettes est parfaitement emblématique d’une nouvelle forme de politique,la politique du ventilateur. La politique du ventilateur a trois caractéristiques : elle fait beaucoup de bruit, ne coûte rien et ne sert à rien. Tous les médias reprennent en cœur cette anonymisation du paquet de tabac sans que personne ne soit capable d’expliquer en quoi consiste l’efficacité de l’initiative. Soyez en sûr : le gouvernement ne mégottera sur une mesure qui ne coute pas un rond et ne dérange en réalité personne. Ce n’est pas parce que les caisses sont vides, que les cendriers n’ont pas le droit d’être pleins.

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.