S'il est parfois difficile de choisir un médecin traitant, la décision est encore plus sensible lorsqu'il s'agit du pédiatre de ses enfants. Dorothée Barba l'a constaté dans le cabinet du docteur Taghouti Ben Ahmed, à Gagny (Seine Saint Denis). Et ce d'autant plus qu'on manque cruellement de pédiatres en France. L'association française de pédiatrie ambulatoire a déposé la semaine dernière une pétition au ministère de la Santé pour sauver une profession en péril. La France est en effet le pays plus fécond d'Europe, mais c'est aussi le moins bien pourvu en pédiatres : un pédiatre pour 6.000 enfants, c'est trois fois moins que la moyenne européenne. Résultat, 80% des enfants sont suivis par un généraliste. Nabil Taghouti Ben Ahmed travaille à l'hôpital de Montfermeil le matin, et dans son cabinet de Gagny l'après midi. La plupart de ses patients sont d'ailleurs des bébés dont il a pris soin en service de réanimation néo-natale à leur naissance. Les parents préfèrent souvent choisir un médecin qu'ils connaissent

invité(s)

Marie-Pierre Subtil

Journaliste au Monde### Dr Elsa Marin

Médecin généraliste en Haute Savoie### Dr Philippe Foucras

médecin généraliste et fondateur du Forum pour une information médicale indépendante (Formindep)### Anne-Sophie Stamane

de l' UFC-Que Choisir### Dr Mady Denantes

médecin généraliste à Paris et membre du Comité des médecins généralistes pour l'accès aux soins (COMEGAS) et du RESF Réseau Education Sans Frontières### programmation musicale

Thomas Fersen

Parfois au clair de lune ### The Do

Too insistent

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.