L’obligation de conseil des banques en matière de crédit

1- J'ai rencontré Jacky et sa femme Michèle dans leur maison de Vitry sur Seine (Val de Marne). Ces retraités sont clients de la Caisse d'Epargne (CE) depuis près de 50 ans. En 2002, sur les exhortations de leur conseiller de la CE, ils ont souscrit à "Doubl'O", un produit censé doubler leur investissement en six ans. Mais dernièrement ils se sont rendus compte que leur mise de départ n'a pas augmenté d'un euro ! Depuis ils ont changé de banque. 2 - J'ai rencontré Serge MALHER. Il travaille dans le secteur bancaire depuis 38 ans dont 10 comme conseiller clientèle grand public (aujourd'hui, il est conseiller en gestion de patrimoine). Il regrette que le métier de conseiller ne soit plus celui qu'il a appris. Pour lui, il faudrait plutôt parler de commerciaux chargés notamment de vendre des petits produits qu'il appelle des "PPM" ( ces produits ne demandent pas un placement à risque et donc ne sont pas soumis à un devoir de conseils en faveur du client mais cet exemple montre bien qu'elle est la philosop

invité(s)

Bernard Génès

journaliste Le Particulier### Daniel Richard

docteur en droit diplômé de l’institut politique de Paris, auteur de « Mon Combat contre les banques » Ed Max Milo### programmation musicale

Portishead

The rip ### Michel Fugain

Les ronciers ### Joseph d'Anvers

Kids

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.