Ce n'est ni un spectacle ni une conférence, c'est entre les deux. Franck Lepage appelle cela une "conférence gesticulée". L'une de ces conférences gesticulées, qui marchent très fort, concerne le langage et la langue de bois. Lui-même est un peu surpris de ce succès d'ailleurs : il était récemment sur scène devant plus de 700 personnes à Gaillac, 450 à Marseille, etc. Après plus de dix ans à un poste de direction de la fédération française des MJC (maisons des jeunes et de la culture), période qu'il a passé à côtoyer les ministères et à employer la langue de bois indispensable, explique-t-il, à obtenir la moindre subvention, Franck Lepage a tout quitté pour fonder une coopérative d'éducation populaire, baptisée "Le Pavé". Une coopérative qui dispense de la formation continue, très marquée à gauche, souvent financée par les syndicats. Il était par exemple samedi dernier sur une scène du Mans à la demande de la Ligue de l'enseignement. Frank Lepage vit en Bretagne, Dorothée Barba l'a rencontré dans un bistrot de Guingamp, entre deux conférences gesticulées. Pour lui, la langue de bois est partout : en politique bien sûr, mais aussi dans le monde de l'entreprise.

Les liens

Le site de la SCOP le Pavé

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.