Dans un monde ultra connecté qui n’a jamais autant communiqué, d’où vient ce sentiment d’être de plus en plus seul ?

Solitude chérie ou amitié connectée ?
Solitude chérie ou amitié connectée ? © Getty / Dan Kenyon

Il y a vingt ans, Alain Souchon chantait la Foule sentimentale qui avait soif d'idéal.

Aujourd’hui, c’est la foule solitude qui a soif de lien.

Une foule qui parle toute seule avec ses oreillettes. De préférence très fort dans le bus pour être entendue de la foule silencieuse et agacée. Au bout du fil sans fil : un ami qu’on n’a pas le temps de voir en vrai, un texto « bonne année » qu’on enverra demain à la grand-mère en lui promettant de la voir enfin pour de vrai, dans sa maison de retraite qui n’est pourtant pas si loin.

Solitude choisie ou isolement subi ?

Entre facebook et SOS Amitié, la foule solitude a soif de lien.

Souchon pourrait en faire une nouvelle chanson.

Avec:__

- Antonio Casilli , enseignant-chercheur en humanités numériques à Télécom Paris-Tech et chroniqueur à France Culture

- Maxime Bonin , président de SOS Amitié Paris Ile-de-France

  • Jacqueline Kelen , auteur de "L'esprit de solitude" (Ed. Albin-Michel, 2014) et "Les Amitiés célestes" (Ed. Albin-Michel, 2010)

Reportage de Thomas Chauvineau: "Mémé Josette et sa tablette"

__

Les liens

SOS Amitié. Un mal, des mots.

Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.