Une des recommandations de la commission Attali pour améliorer la croissance consiste à autoriser la multiplication des magasins. Le but : renforcer la concurrence et selon elle faire baisser les prix. Attali souhaite supprimer les lois Royer et Raffarin qui réglementent l’implantation des sites commerciaux. Tout le monde ne partage pas cette logique économique défendu par Attali. Du côté de Toulouse, des citoyens se mobilisent contre le projet « Portes de Gascogne ». En 2009, un hypermarché de 12 000 m2, 140 boutiques et 6 000 m2 de restaurations doit voir le jour. Le collectif « Non aux portes de Gascogne », qui regroupe plus de 200 membres, tente d’empêcher ce plan. Ce site commercial est prévu sur le plateau de la Ménude, lieu auquel tiennent les bénévoles de l’association. Leur pétition a déjà recueilli près de 20 000 signatures. Ils ont d’ailleurs un projet pour ce plateau du Ménude, projet plus écologique qu’économique. Rencontre avec Progresso MARIN, président de l’association « Non aux portes

invité(s)

Au tel : Jean-Louis Levet

dir général de l’IRES (institut de recherches économistes et sociales)### Philippe Moati

directeur de recherche au Credoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie)### Michel-Edouard Leclerc

président des Centres Distributeurs E.Leclerc### Christian Huard

secrétaire général de l’ADEIC (association de consommateurs) et président de ConsoFrance### programmation musicale

Tété

Mon trésor ### David Mc Williams

Days of Pearly Spencer ### Négresses Vertes

Face à la mer

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.