La Mère Denis, figure emblématique de la publicité pour les machines à laver Vedette de 1972 à 1980, ancêtre garante de la tradition et caution de la transition certifiée vers les bienfaits du progrès technique.

Mère Denis, de son vrai nom Jeanne Marie Le Calvé, célèbre héroïne de publicités pour la marque de machines à laver Vedette, le 1er juillet 1983, à Saint-Hymer (Calvados).
Mère Denis, de son vrai nom Jeanne Marie Le Calvé, célèbre héroïne de publicités pour la marque de machines à laver Vedette, le 1er juillet 1983, à Saint-Hymer (Calvados). © AFP / MYCHELE DANIAU

Il était une fois la nature, la bonne humeur et la Mère Denis. Une bonne grand-mère aux joues roses, un vieux tablier bleu, de belles grandes mains de lavandière et un accent savoureux. C’est le conte villageois et populaire que la marque Vedette a inventé au début des années 70.

Image d’une France idéalisée, tradition, terroir et authenticité, la mère Denis incarne le bon sens populaire, la simplicité et l’amour du travail bien fait. Et ça marche. La mère Denis fait un tabac ! En 1975 Vedette distribue aux radios un 45 tours avec un reportage sur la Mère Denis. 

Un ton doucereux, la mise en scène campagnarde, les oiseaux, les chiens, on est à deux doigts du mythe du bon sauvage. Star du petit écran, aussi connue que Brigitte Bardot, invitée en 1976 par Bernard Pivot dans Apostrophe.

La mère Denis c’est notre indienne à nous. Vedette en a usé et abusé. Grâce à elle, la marque est remontée en deuxième position sur le marché de l’électroménager.

Machine à laver le linge, machine à laver la vaisselle, la Mère Denis est mise à toutes les sauces des arts ménagers. Symbole des Trente glorieuses, de la consommation matérielle avant l’obsolescence programmée.

La Mère Denis est aujourd'hui recyclée par Le Bon Coin pour la revente d’objets de seconde main. Qui l’eut cru ? Dans la Mère Denis, c’est comme dans le cochon, tout est bon.

►►► La chanson : Sophie Darel et Serge Boccara - Mémé Denis (parodie de Johnny)

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.