La France il y a 100 ans, avec l’historien Antoine Prost, président de la mission du centenaire de la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui, le cinéma, la fanfare et les activités sportives …

Une séance de cinéma (muet) en 1913, avec une musicienne accompagnant le film au piano
Une séance de cinéma (muet) en 1913, avec une musicienne accompagnant le film au piano © Getty / Bettmann

Si nous vivions en 1913, nous irions au cinéma avec nos enfants le samedi ou le dimanche. Vous me direz quelle différence avec aujourd’hui. La différence, c’est que c’était très nouveau. Le cinéma était à l’époque le grand spectacle populaire…

Le cinéma étant muet, un musicien les accompagnait en direct avec une petite mélodie au piano...

Le développement du cinéma entraîne la réduction des fanfares et des orphéons...

Les invités
L'équipe
(Ré)écouter Si nous vivions en 1913
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.