Une plateforme Internet propose un service original : acheter ou vendre des idées pour créer une entreprise ou pour ne pas laisser au placard les bonnes options d'un projet avorté.

Acheter des projets abandonnés par d'autres pour les mener à bien
Acheter des projets abandonnés par d'autres pour les mener à bien © Getty

Son nom : Récupidée, il s’agit donc d’une solution issue de l’économie circulaire sauf qu’ici on n’achète pas des téléphones ou des vêtements, mais des logos, des études de marché, des brevets, des marques ou encore des sites internet. C’est ce qu’on appelle des actifs immatériels pour une entreprise.

Une place de marché pour les entrepreneurs en herbe

Exactement, et voilà une offre qui s’inscrit dans un contexte plutôt propice avec un tiers des français qui envisagerait de créer leur entreprise, avec même 70% des 18-29 ans qui aurait ce projet. Des chiffres à mettre en perspective avec un autre : une entreprise sur 2 ne survit pas au-delà de ses 5 premières années d’activités.

Sur ce site internet on peut acheter mais aussi vendre

Oui, c’est une offre collaborative qui vise à faire se rencontrer l’offre et la demande…

Dans un cas un entrepreneur jette l’éponge alors qu’il a réalisé un travail important qu’il serait dommage de mettre au placard, de l’autre un porteur de projet qui peut avoir accès à des données à bas coût qui vont lui faire gagner un temps précieux.

Et les produits ou services en vente sont très variés, par exemple, vous trouverez :

-         une étude de marché sur le commerce fait main à 20 euros

-         deux logos pour un escape game à 80 euros

-         un site internet pour une activité de fleuriste à 600 euros

-         et même un projet complet de potagers d’intérieur (site web, fichier prospects, précommandes, logo….)  à 18 000 euros !

Pour en savoir plus sur cette initiative qui nous vient de Dijon, www.recupidee.com.

Chronique réalisée en partenariat avec ID, L'info durable #TousActeurs

Pour lire l'interview complète d'Eric Lecocq, fondateur de la palteforme, c'est par .

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.