Va-t-on réussir à s’en débarrasser ? Les raisons ne manquent pas, pourtant il faut bien l’avouer, c’est une habitude bien installée d’un côté et de l’autre des caisses.

Sacs plastiques
Sacs plastiques © Getty / Image Source

Il faut se faire une raison…ça ne peut plus durer, cette mauvaise habitude doit évoluer tant du côté des professionnels que des consommateurs, vous allez comprendre pourquoi…

Chaque année en France 5 milliards de sacs plastiques à usage unique sont distribués en caisse et 12 milliards en dehors des caisses avec une durée de vie de….20 minutes ! 20 minutes alors qu’il faut 400 ans à la nature pour dégrader complètement un sac perdu.

Mais ce n’est pas tout ! On retrouve ce plastique jusque dans nos assiettes puisque les ¾ des déchets marins sont en plastique. Du coup les poissons les confondent avec du plancton, les tortues croient que ce sont des méduses pendant que 94% des oiseaux de mer du Nord ont du plastique dans leur estomac.

L'Etat à la manoeuvre

Il s’est engagé dans un processus législatif et réglementaire qui a le mérite d’être clair dans le texte :

- depuis le 1er juillet dernier les commerces comme les supermarchés, superettes, boulangeries, pharmacies ou même les stands sur les marchés ne peuvent plus fournir de sacs de caisse en plastique non réutilisables.

- Et dès le 1er janvier prochain ce sera aussi le cas pour la pesée des fruits et légumes, du fromage ou de la viande à moins qu’ils ne soient biodégradables.

Une loi contraignante?

Difficile à dire. Si les acteurs de la grande distribution proposaient déjà majoritairement des sacs réutilisables en caisse c’est moins évident pour les petits commerces. Mauvaise volonté pour certains, écologie punitive pour d’autres qui considèrent que cette règle est trop contraignante pour certains commerces.

Sinon passons à autre chose..

Il y déjà les sacs plastiques biodégradables qui contiennent moins de plastique mais qui sont plus chers….sinon encore mieux on les remplace : en tissu ou en osier, les cabas reviennent à la mode, il peut rester un peu de place dans les sacs à mains ou à dos bref c’est sans doute à nous de changer un peu nos habitudes pour faire disparaître les sacs plastiques !

* Dès dimanche matin, retrouvez la version longue et interactive de cette chronique sur le site de notre partenaire média UP le MAG.

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.