Cette « nouvelle économie » prend de l’essor et repose sur le partage ou l’échange entre particuliers de biens ou de services avec ou sans transaction financière via un site web.

L'économie et les échanges commerciaux en ligne
L'économie et les échanges commerciaux en ligne © Getty / Atomic Imagery

En France nous sommes des champions avec plus de 270 plateformes d’économie collaborative soit 23% du marché mondial, c’est considérable.

Parmi les secteurs phare on trouve le prêt, le partage, l’échange ou la location d’équipements, les services entre particuliers, l’alimentation ou encore les transports.

Au niveau national l’économie collaborative c’est tout de même un marché de 3,5 milliards d’euros, un volume financier qui pourrait être multiplié par trois d’ici 2018 !

Le transport en tête

Un tiers d’entre nous ferait appel à une plateforme issue de cette économie du partage pour se déplacer. On pense tout de suite au fleuron français du co-voiturage, « Blablacar » : 35 millions de membres dans 22 pays pour une entreprise valorisée à 1,5 Milliard d’euros, c’est l’économie collaborative XXL!

Il existe aussi « Drivy », ici pas de co-voiturage mais de la location de voitures entre particuliers : vous vous géolocalisez sur le site ou l’application et vous choisissez le véhicule disponible de votre choix autour de vous, c’est un particulier qui vous remettra les clés de sa voiture.

Un site incontournable qui permet à des particuliers de louer à d’autres particuliers et qui fait grincer des dents les professionnels de l’hôtellerie qui y voient une concurrence déloyale.

Le Gouvernement à la manoeuvre

Et c’est sans doute la grogne des professionnels de certains secteurs bousculés par cette économie et l’appât du gain fiscal qui ont poussé le gouvernement à réglementer le secteur au coup par coup.

L’économie collaborative est donc peut être bien en train de passer dans la moulinette juridique et fiscale française..il faudra voir si elle garde la même attractivité dans les prochaines années..

Une idée de dossier ? Vous connaissez une initiative qui pourrait changer (un peu) le monde et notre quotidien ? Ecrivez-nous : valere.correard@radiofrance.com

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.