L'industrie du livre est une filière qui gaspille beaucoup, mais des initiatives voient le jour...

Plus de 140 millions de livres finiraient chaque année au pilon
Plus de 140 millions de livres finiraient chaque année au pilon © Getty / leonard_c

Pour commencer un rappel peut-être : pour ces livres qui vont au pilon, on parle ici de livres « défraîchis », ils ont passé trop longtemps sur les rayons des librairies et sont abîmés ou sales, considérés comme invendables. Dans ce cas, les libraires renvoient les livres au distributeur qui donne le choix à l’éditeur : les récupérer (à ses frais) ou les détruire (choix majoritaire).

Un volume de livres considérable

D’après une étude récente du bureau d’analyse sociétale pour une information citoyenne, 20 à 25% des livres mis sur le marché chaque année finiraient au pilon… Ce qui signifie qu’ils seront recyclés, pour la majorité, en carton d’emballage ou en papier hygiénique

Pourtant les Français achètent beaucoup de livres

Le secteur pèse plus de 2,5 milliards avec plus de 700 000 références par an…Mais voilà, l’édition française serait en fait prise dans un modèle de surproduction. On produit beaucoup, pour que les livres soient disponibles partout sans attendre…et à la clé un gigantesque gâchis : plus de 140 millions de livres finiraient chaque année au pilon !

Pour mémoire, le papier est créé à partir du bois, donc des arbres qui sont coupés toujours plus loin, et par millions, pour rien..

Des éditeurs réagissent

Certains, et ce sont sans doute les plus engagés. C’est notamment le cas de la maison d’éditions Rue de l’échiquier, pour son Directeur, Thomas BOUT, ne pas se résoudre à ce grand gaspillage, c’est une question de cohérence..

A notre échelle d'éditeur, quand on découvre l'incroyable gaspillage que constitue le pilon, on a envie d'agir."

Et cette année, cet éditeur a justement pris une initiative qui se déroulera le week-end prochain :

Si vous voulez acheter des livres entre 1 et 5 euros qui ont évité le pilon, qui traitent de sujets comme le zéro déchet, la consommation responsable, l’alimentation ou encore l’environnement, rendez-vous le samedi 10 février à la librairie Rue de l’échiquier, 12, rue du Moulin Joly, dans le 11ème arrondissement de Paris.

Chronique réalisée en partenariat avec ID, L'info durable #TousActeurs

Pour retrouver la version longue de l’interview de Thomas BOUT, c'est ici

.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.