Vous l’avez compris, c’est un prix un peu décalé dont on parle aujourd’hui, mais décalé ne veut pas dire inutile, loin s’en faut.

Illustration avec une photo d'une zone commerciale
Illustration avec une photo d'une zone commerciale © Maxppp / Bruno Levesque

Illustration avec cette initiative de l’association Paysages de France : un prix de la France moche... forcément ça interpelle quand on sait que la France on a plutôt l’habitude de dire qu’elle est belle…à juste titre ! 

L’idée du prix est de dénoncer la pollution visuelle causée par la publicité. Vous savez lorsque vous arrivez par exemple dans une zone commerciale, et que vous êtes accueilli par une multitude de panneaux publicitaires, une anarchie promotionnelle qui vous ferait presque fermer les yeux ou regarder ailleurs (sauf que vous êtes souvent en voiture donc mieux vaut éviter…). Mais c’est aussi parfois le cas à l’entrée des villes, ou même dans les communes avec le truc tendance : les panneaux lumineux…

Et vous l’aurez compris, ce sont les villes qui sont concernées par ce prix, puisque ce sont elles qui réglementent la publicité avec ce qu’on appelle le plan local de publicité.

Les heureux élus de l’édition 2020

4 villes pour 4 prix décernés cette année par l’association Paysages de France

-         Le prix du fleurissement publicitaire pour Alès dans le Gard

-         Le prix de la « mise en valeur » du patrimoine pour Aubenas en Ardèche

-         Le prix spécial pour l’ensemble de son « œuvre » décerné à Saint-Germain-du-Puy dans le Cher

-         Le prix de la (triste) banalité décerné à Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret)

Mais l’association le précise..

Chaque maire a été félicité pour l'obtention de son prix, en lui signalant toutefois qu'il avait les moyens, au travers du règlement local de publicité, de mettre fin à cette anarchie publicitaire impactant fortement les paysages quotidiens.

Faire bouger les lignes

Vous l’avez compris, il ne s’agit pas de stigmatiser, mais de faire bouger les lignes et de rappeler aux maires qu’ils ont le pouvoir d’encadrer la publicité sur leur commune. Et les citoyens peuvent les aider à aller un peu plus vite finalement… en envoyant vos clichés de la France moche par exemple. 

Pour faire participer votre ville à ce prix de la France moche, envoyez vos plus beaux clichés à l’association.

► Pour retrouver la version longue de l’interview de Jean-Marie Delalande, Vice-Président de l'association Paysages de France, c'est sur  ID (l'Info Durable)

► Vous connaissez une initiative qui peut participer à la transition écologique ? Contactez Valère Corréard !