Les exploitations agricoles sont de plus en plus nombreuses à ouvrir leurs portes, une attente du public, mais aussi un bon moyen pour les agriculteurs de valoriser leurs savoir-faire.

Les fermes pédagogiques font du bien à tous
Les fermes pédagogiques font du bien à tous © Getty / Alistair Berg

Une idée de sortie pour un dimanche d’ailleurs… C’est un peu par hasard que j’ai visité une ferme pédagogique, en famille, il y a quelques semaines dans le Calvados. Une indication sur ma route avec une petite flèche et la mention "ferme pédagogique, vente de produits fermiers". Les deux me vont, ni une ni deux, changement de programme. 

À peine garé, Eric Maertens, agriculteur depuis 32 ans nous a accueilli, bien accompagné…

Nous voilà partis pour 1h30 de déambulation entre une étable et ce petit veau de 36 heures que mon fils a pu caresser, les cochons, bien sûr, les moutons et les ânes, mais aussi les ruches et les pommiers, de l’autre côté de la prairie après le ruisseau...

"Eric le fermier", comme il aime se faire appeler, a bien fait les choses avec un petit espace de vente des produits de sa ferme dans une grange : jus de pomme, calvados, cidre, rillettes et miel à des prix très raisonnables, comme le prix de l’entrée fixé à 3 euros, abordable...

Un complément de revenus, mais pas que...

Forcément ouvrir sa ferme aux visiteurs, c’est un complément de revenus, mais pour Eric Maertens qui exploite tout en bio depuis plus de 20 ans, ce n’est pas la seule motivation. En fait, tout a commencé un jour de visite scolaire, avec ces enfants qui ne savaient pas d'où venait le lait qu'ils buvaient le matin.

C’est important ce rôle pédagogique car Eric Maertens me l’a dit plusieurs fois, il est fier de ce qu’il fait et du regard que les visiteurs portent sur son métier qui est en pleine crise sociale et même sociétale...

Des fermes pédagogiques près de chez soi

Un bon vieux moteur de recherche en ligne, ça marche bien, sinon vous avez des réseaux de fermes pédagogiques comme "Bienvenue à la ferme" ou "Accueil Paysan" par exemple.

Très souvent, il s’agit notamment de rapprocher les citadins du monde agricole, avec deux cas de figure la plupart du temps : 

  • Les fermes d’animation qui sont dans une approche éducative en priorité
  • Les exploitations agricoles qui produisent et ouvrent leurs portes au public en plus de leur activité première

Visite à la ferme du Lieu Roussel, l'occasion de réviser les classiques

D’ailleurs vous repartez avec un petit quiz entre les mains pour tester ensuite vos connaissances, par exemple la différence entre le bœuf et le taureau (le bœuf est castré), le petit de la truie qui est le cochonnet et le mâle le verrat… Bref un peu de culture générale, et un recadrage sur le monde agricole, bien loin des caricatures… qui fait du bien à tout le monde !

► Vous connaissez une initiative qui peut participer à la transition écologique ? Contactez Valère Corréard ici.

Programmation musicale
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.