L’action de composter consiste à ne plus jeter à la poubelle ses bio-déchets (nos déchets biodégradables) mais de les recycler grâce à un processus naturel de décomposition qui aboutira à une matière pleine de ressources : le compost.

Fabriquer son propre compost, même quand on habite en appartement, n'est pas si compliqué
Fabriquer son propre compost, même quand on habite en appartement, n'est pas si compliqué © Getty

Nos bio-déchets occupent une place importante dans nos poubelles puisqu’on estime qu’un tiers des ordures ménagères est composé de déchets compostables qui finissent dans des décharges ou incinérateurs alors qu’on a la possibilité de les rendre à la nature. L’écologie est donc une motivation centrale, mais il y en a d'autres comme le lien social si le composteur est en bas d'immeuble, c'est aussi un moyen de faire le point sur votre alimentation.

Difficile pour autant d’ignorer les inconvénients auxquels on pense spontanément

Ces craintes sont légitimes mais en réalité elles ne sont pas toujours fondées. 

Sur l’odeur, si vous suivez quelques règles de base pour entretenir votre compost tout ira bien, pour la place on parle de quelques mètres carrés en extérieur et encore moins en intérieur puisque la taille des installations est adaptée.

Enfin, sur le facteur temps, il faudra effectivement s’en occuper un peu… peut-être une demi-heure par semaine, mais vous descendrez moins souvent vos poubelles !

Et si vous habitez en appartement il existe des solutions pour composter, notamment le lombricompostage, un système qui consiste à empiler des petites caisses dans lesquelles des lombrics (de gentils petits vers de terre) feront le travail avec, à la clé, un superbe engrais pour vos plantes ! 

Pour en savoir plus, je vous recommande le dernier ouvrage de Jean-Jacques Fasquel « Composter en ville » paru chez Rustica Editions.

Si ce sujet vous intéresse, écoutez l'émission "Des idées pour demain" : Vivre en mode zéro déchet.

Les références
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.