Il y a tant d’emballages qu’on finit par ne plus y faire attention…et pourtant les conséquences environnementales sont bien là alors que l’utilité d’autant de plastique n’est pas vraiment prouvée.

90 % du plastique produit n’est pas recyclé
90 % du plastique produit n’est pas recyclé © Getty

Il faut rappeler qu’à l’échelle mondiale, 90 % du plastique produit n’est pas recyclé ! Dans le même temps, la pollution par le plastique des océans continue de faire des ravages. On estime que 267 espèces marines sont impactées par le plastique, notamment car elles le confondent avec de la nourriture. Un autre chiffre : d’ici 2050, 99% des oiseaux marins auront mangé du plastique..

Les supermarchés sont un symbole de cette société du « tout plastique »

Et il faut bien dire que, dans certains cas, cela devient risible. Une campagne lancée par Greenpeace a d’ailleurs invité les internautes à poster des photos d’emballages ridicules sur les réseaux sociaux. Et cela vaut le détour, on retrouve derrière le #ridiculouspackaging une banane sur une barquette en plastique, elle même enveloppée dans du plastique ! Ou encore une belle pomme rouge présentée comme "écologique et responsable"… problème cette annonce est faite sur l’emballage en plastique de cette unique pomme... sans parler des rayons bio ou on trouve plus de plastique que de produits comestibles..

Les supermarchés sont la cible d’une autre campagne, plus radicale que celle de Greenpeace

Les « Plastic Attacks » ! Là on passe à la vitesse supérieure : il s’agit d’opérations coup de poing qui consistent à venir en groupe faire ses courses, passer à la caisse et… se débarrasser de tous les emballages dans un chariot pour montrer à quel point c’est, là aussi, ridicule. Et rassurez-vous, pas question de gaspiller : les militants repartent avec leurs produits mais dans des contenants réutilisables. Une petite leçon.

Le mouvement est né de l’initiative d’un certain Tony Mitchell, en Angleterre, mais depuis Amsterdam, Bruxelles, Oslo, New Delhi, Séoul, Berlin ou encore Montréal ont suivi le pas… et Paris arrive puisqu’une opération de désemballage est prévue dans un lieu encore gardé secret le 2 juin prochain.

Paris mais aussi des dizaines d’autres villes qui vont être concernées le 2 juin

Ce jour-là, des dizaines de villes dans le monde seront concernées par des « Pastic Attacks ». Et derrière ce concept, il ne s’agit pas de passer en force, même si on parle d’attaque.. 

Notez quand même qu’il existe des supermarchés sans doute à l’abri de ce type d’opération, qu’il s’agisse d’une plastic attack ou de ridiculous packaging. Par exemple, à Amsterdam, il y a un supermarché avec un rayon entier sans plastique ! Ici les emballages existent bien, mais ils sont tous composés de matériaux biodégradables ou réutilisables. Un exemple à suivre…

Chronique réalisée en partenariat avec ID, L'info durable #TousActeurs

Pour retrouver l’interview vidéo de la porte-parole de la plastic-attack à Paris, Fanny Vismara, c'est par .

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.