Sur fond d'augmentation du budget de la rentrée scolaire, il est encore temps de revoir certaines de nos habitudes pour associer économies et écologies. Explications.

Ou comment faire rimer rentrée écologique avec rentrée économique ?
Ou comment faire rimer rentrée écologique avec rentrée économique ? © Getty / FatCamera

C’est le bon moment de faire le point sur notre organisation, et donc nos habitudes… C’est ce qu’on appelle une "période sensible" quand on parle transition, et notamment transition écologique, nos habitudes, lorsqu’on les change, sont d’importants leviers de changements à notre échelle.

Quoi de mieux que la rentrée scolaire pour se poser les bonnes questions… C’est en ce sens que l’ADEME, l’Agence de la Transition Ecologique, a publié un petit guide en ligne gratuit pour les parents (mais aussi les grands-parents, les assistants maternels, les baby-sitters, …) qui veulent se faire accompagner dans leur transition.

Trois règles d’or pour une rentrée écoresponsable

Disons-le dès à présent : il y a de fortes chances qu’ici une nouvelle fois, écologie rime avec économies. Ce qui tombe à pic puisque le coût de cette rentrée scolaire devrait augmenter de 6% en moyenne, jusqu’à 12% pour un élève de 6ème (407,68 €).

S’il fallait retenir 3 choses dans cette chronique, ce serait : les stocks, la précipitation et l’occasion.

Sur les stocks : il faut rester sobre, regarder ce que nous avons de l’année dernière, ce qui peut encore être réparé ou simplement nettoyé, du bon sens… comme souvent oui, pour certains, pas le choix c’est vrai, et pour d’autres on achète un peu par réflexe, mais chaque fois, ce sont des emballages, des ressources, un bilan carbone qui pourraient être évités.

Deuxième point important quand on parle de rentrée scolaire : ne pas se précipiter. Attendre la liste des enseignants à l’école, la liste des profs de sports ou de musique. 

Enfin, le troisième point concerne l’occasion. Ça marche pour tout et les solutions sont là (plateformes web, boîtes à don..). Exemple sur un ordinateur, quand votre enfant entre en 6ème… ça fait la différence !

Des pistes très concrètes pour nous accompagner dans cette rentrée

Par exemple le cartable et les fournitures scolaires, on y apprend qu’il existe des labels, garants du respect et de l’environnement par les fabricants. Même chose côté habillement, les enfants grandissent très vite, le neuf n’est donc pas toujours la bonne option, d’ailleurs les parents ne s’y trompent pas, ils se tournent bien souvent vers la seconde main avec à la clé des économies substantielles.

Et n’oublions pas un rendez-vous clé de la journée pour nos enfants… le goûter ! On peut acheter des boites de gâteaux industriels, emballés dans des sachets abritant d’autres sachets… ou comme nous l’a expliqué Florence Clément, coordinatrice de l’information grand public et jeunes à l’ADEME, revenir à des valeurs sûres.

J’ai tenté le pain et le chocolat noir avec mon fils de 4 ans, accompagné d’une compote dans une gourde rechargeable… il en redemande !

Et dans ce guide, vous trouverez aussi quelques conseils sur vos déplacements ou encore le gaspillage alimentaire.

► Pour retrouver la version longue de l’interview de Florence Clément, coordinatrice de l’information grand public et jeunes à l’ADEME, c'est sur ID (l'Info Durable)

► Vous connaissez une initiative qui peut participer à la transition écologique ? Contactez Valère Corréard ici.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.