Claire Vallée est à l’origine d’un petit tremblement de terre dans le monde de la gastronomie : pour la première fois dans le monde un restaurant végan a reçu non pas une mais deux étoiles…une rouge et une verte pour son engagement environnemental.

Claire Vallée, chef étoilée du Michelin
Claire Vallée, chef étoilée du Michelin © AFP / Mehdi Fedouach

C’est bien sûr la reconnaissance d’une talentueuse cuisinière, mais aussi celle des tenants d’une végétalisation des assiettes : on peut manger bien sans viande !

D’ailleurs, le hasard fait bien les choses car le restaurant ONA est situé à Arès, sur le bassin d’Arcachon. Le Sud-Ouest donc et son foie gras, ses confits de canard et désormais sa gastronomie végétale…

Origine Non Animale donc, avec une démarche globale derrière : du végétal, du local, de l’artisanal…et une jolie histoire pour Claire Vallée qui s’est lancée dans cette aventure il y a quelques années sans fonds propres…mais avec de belles idées et de l’énergie communicatrice..

Je résume : une campagne de financement participatif, un soutien de la banque éthique la Nef, deux prêts d’honneur, 80 bénévoles et même des artisans qui sont venus prêter main forte gratuitement…

Pour certains, Claire Vallée allait créer un « boui-boui » écolo…qui sera étoilé 4 ans plus tard ! Donc un beau « boui-boui » quand même ! 

Mais tout est question de cohérence et de message « vrai » pour la jeune cheffe.

La carte de l'accessibilité

C’était avant l’étoile mais Claire Vallée va rester dans cette démarche…24 euros la formule le midi, et 59 euros le soir avec 10 plats…C’est d’ailleurs un sujet sur lequel Claire Vallée est vigilante. Elle estime d’ailleurs que 95% de ses clients ne sont pas végétariens mais viennent par curiosité. Et en principe ça se passe plutôt bien, il faut dire qu’elle a quelques arguments…

C’est ce qu’elle voudrait Claire, inspirer les gens à végétaliser progressivement leurs assiettes…

► Pour retrouver la version longue de l’interview de Claire Vallée, cheffe du restaurant ONA, c'est sur  ID (l'Info Durable)

► Vous connaissez une initiative qui peut participer à la transition écologique ? Contactez Valère Corréard !